C’EST D’ACTU

Comment être productif quand on travaille à domicile ?

teletravail
Karine Masson
Avril 2021
Travailler à domicile tous les jours, je n’aurais jamais pensé pouvoir en être capable. Pourtant depuis 5 ans c’est mon quotidien. Ma maison est mon lieu de vie, l’endroit où je travaille et où la famille se réunit. Entre les appels des tâches ménagères, du grand air et les dossiers clients à honorer, il a fallu trouver ses marques et s’organiser pour parvenir à concilier vie de famille, hobbies et vie professionnelle.

J’ai expérimenté et testé, au fil de ces années, différentes manières de m’organiser. La première étape, essentielle, fut de planifier les tâches et les temps de travail. En manière d’outils d’organisation j’ai, là aussi, testé plusieurs techniques pour finalement opter pour le bullet journal (voir les précédents articles sur le sujet).

urgent important
La “Loi d’Eisenhower” illustrée – ©kmscommunication.

Gérer l’urgent et l’important

La question du planning des tâches étant réglée, il a fallu aussi trouver des trucs et des astuces pour éviter les distractions, car il y en a beaucoup plus qu’on ne le pense : des animaux aux regards implorant, le climat qui s’adoucit, des baskets de sport qui nous narguent, la lessive qui s’entasse, bref, tout peut être prétexte à ne pas travailler. Y compris des enfants qui se chamaillent…

La première décision prise a été de consacrer une pièce de la maison au boulot.  Ensuite, je consacre un temps dédié à la classification de chaque tâche par ordre d’urgence et d’importance. Cette technique baptisée “loi d’Eisenhower” m’a évitée bien des insomnies…
En gros, l’urgent et l’important est à réaliser de suite ; l’important pas urgent plus tard ;  le reste… quand vous aurez du temps.

Les trucs et astuces pour s’y mettre

La règle suivante se résume en un mot : se préparer. Pas question d’aller au boulot sans être prêt et apprêté pour cela. Cela peut sembler anecdotique voire ridicule mais c’est très important. Même si l’on travaille chez soi, on s’habille pour s’y rendre. Exits le pyjama, le jogging et les cheveux en bataille. C’est peut paraître “psychologique” mais lorsque l’on est apprêté, on est prêt à plancher sur ses dossiers.

liste des tâches
Exemple d’application de la technique Pomodoro –
illustration ©kmscommunication.
Enfin petit truc infaillible surtout quand l’envie n’est pas là : se lancer. Ce sont les 5 premières minutes qui sont les plus difficiles. C’est ce que l’on nomme communément « le temps de s’y mettre ». Faire ensuite des temps de pause de 5 min toutes les 25 minutes, suivant la technique du Pomodoro.

S’accorder aussi du temps pour soi car c’est essentiel quand on dort, dîne, travaille, au même endroit. La frontière entre le boulot et le « dodo » se délite. Le temps pour soi est la manière que j’ai trouvé pour dissocier les deux et donc permettre à mon cerveau de fragmenter mes temps perso et pro.

En cette période accrue de télétravail, j’ai interrogé plusieurs personnes d’horizons différents afin de recueillir leur avis, trucs et astuces pour être efficace et productif :

Vanessa, cheffe de bureau au Rectorat :

Comment vis-tu le télétravail ? 

Même si j’y suis rarement car je dois être sur site, c’est intéressant car le rythme est moins tendu, le silence est bien plus présent aussi 

Quel est le truc essentiel, selon toi pour être efficace ? 

Avoir de bons outils de travail…

Au contraire, quel est le truc à éviter ?
Avoir les enfants avec soi..

Ludovic, responsable communication du Sicovad :
Au début j’ai vu le télétravail comme une opportunité de travailler différemment. Aujourd’hui, j’avoue que je ne suis pas un adepte. Pour être productif, j’ai vraiment besoin d’être dans un environnement dédié au travail, de voir des collègues, des partenaires et de ne pas être seul derrière mon ordinateur. Surtout dans la comm’, métier basé sur les échanges !

Quel est le truc essentiel, selon toi pour être efficace ?

Il me semble important d’être seul, dans un environnement dédié, avec des missions précises à effectuer. Travailler sur une tâche de fond, qui nécessite de s’isoler pendant quelques heures. Si la liste des tâches n’est pas précise, il est facile de s’éparpiller.

Le truc à éviter ?

J’en vois deux bien distincts :
– s’enfermer dans le télétravail et ne plus voir la limite privée / professionnelle, par exemple en ne respectant pas des temps spécifiques ou en travaillant dans une pièce dédiée habituellement à la vie familiale. Mais encore faut-il le pouvoir…
– recourir plus que de raisons aux “nouveaux outils” comme les visios qui peuvent s’éterniser. Un coup de téléphone, quand on est que deux, ca marche bien aussi.

Marine, chargée de mission chez Face vosges, en télétravail depuis un an

Le télétravail a été dans un premier temps très bénéfique pour moi ! Il m’a permis de me recentrer, d’être plus efficace dans mon travail !
Au bout de 12 mois de télétravail, il devient parfois plus compliqué d’évoluer dans le même espace du matin au soir… J’habite un appartement au centre-ville et n’ai pas de “pièce bureau”.

Le truc essentiel, selon toi pour être efficace ?

Pour moi tout passe par la tenue ! On peut facilement se laisser tenter par un jogging et des cheveux ébouriffés, or lorsque je m’habille et me prépare comme je le faisais quand j’allais au bureau, je me sens prête et plus conquérante !  Pour autant je ne boude pas mes Birkenstock.

Au contraire, quel est le truc à éviter ?

Il faut impérativement réussir à déconnecter ! Je me suis retrouvée plusieurs fois à faire des mails tout en mangeant ou à trainer sur Canva tard le soir… Mettre son ordinateur en veille plutôt que de le couper, c’est selon moi le piège à éviter !

Aurélie, enseignante en école primaire

Comment vis-tu le télétravail ?

Bien… à condition que sa durée soit courte ! L’enseignement c’est avant tout des échanges et du relationnel, alors par écrans interposés, c’est parfois difficile !

Quel est le truc essentiel, selon toi pour être efficace ?

Bien cibler et prendre en compte les besoins et les capacités de chaque élève pour leur permettre d’avancer sans se décourager, et aussi réussir à varier les activités et supports de travail pour limiter la lassitude.

Au contraire, quel est le truc à éviter ?

Imposer un fonctionnement trop rigide aux enfants mais aussi aux familles car dans ces moments là, chaque famille a ses contraintes … et il ne faut pas que l’école à distance soit source de conflits !