BILAN

12 mois – 12 mots :
une (quatrième) année à raconter

conseil en communication et rédaction vosges

Karine Masson

1er juin 2020

Quatre ans déjà, que le temps passe vite. Si la cinquième année de KMS communication s’annonce chaotique, pour les raisons que chacun connait (corona et patin couffin), la 3e édition était palpitante, enthousiasmante. Il y aurait de quoi noircir plusieurs pages de contenu. Vous en trouverez ci-dessous quelques extraits, découpés en 12 paragraphes, car on ne change pas une formule qui marche.

—— EFFERVESCENCE

 

En juin, les semis minutieusement réalisés les mois précédents sont sortis de terre. Les projets n’ont pas manqué ce mois-ci passant par :

  • l’élaboration de stratégies de communication pour des entreprises en cours de création ou de développement, 
  • la valorisation d’image de marque de sociétés, 
  • la promotion des compétences et des prestations proposées par les structures accompagnées.

C’est motivant et inspirant pour la suite.

Juin 2019 – Photo d’illustration.

—— CREATION(S)

 

S’accorder du temps pour soi et pour développer son esprit créatif, c’est important quand on travaille dans les domaines de la communication. Autant pour se mettre en quête des nouvelles tendances, que pour prendre du recul.

Juil. 2019 – Stage d’art plastique sur la thématique du livre d’artiste.

—— CREATION(S)

 

S’accorder du temps pour soi et pour développer son esprit créatif, c’est important quand on travaille dans les domaines de la communication. Autant pour se mettre en quête des nouvelles tendances, que pour prendre du recul.

—— PREPARATION

 

Le téléphone sonne moins, les demandes diminuent. C’est l’été, on ralentit la cadence tout en préparant la rentrée. Agenda, RDV, outils de communication, bilan. Tout y passe. On s’organise avant septembre et le retour d’un rythme soutenu.

Août 2019 – Profiter du rythme de l’été pour préparer la rentrée
(photo d’illustration ©kmscommunication).

—— CHALLENGE

 

Cela fait partie des conséquences les plus enrichissantes du métier de chargée de communication indépendante : travailler sur des thématiques différentes. En quatre années de création, les domaines sur lesquels on a planché sont passés du bien-être, aux prothèses dentaires, en passant par la web-série. 

Cette année on poursuit le challenge avec de nouveaux clients et de nouveaux projets enthousiasmants !

Sept. 2019 – Etat des lieux et réflexion autour de la stratégie de communication de la Mission Locale d’Epinal (photo d’illustration ©mentatdgt via Pexels).

—— CHALLENGE

 

Cela fait partie des conséquences les plus enrichissantes du métier de chargée de communication indépendante : travailler sur des thématiques différentes. En quatre années de création, les domaines sur lesquels on a planché sont passés du bien-être, aux prothèses dentaires, en passant par la web-série. 

Cette année on poursuit le challenge avec de nouveaux clients et de nouveaux projets enthousiasmants !

—— (IN)FORMATIONS

 

Elaborer son plan de communication“, “écrire pour le web“, “travailler avec les médias“, “utiliser les réseaux sociaux dans sa stratégie de communication“, voici les thèmes des formations dispensées ce mois d’octobre.

Plusieurs heures à enseigner sur les manières et techniques pour communiquer mais aussi à apprendre de son public. Les formations c’est toujours gagnant-gagnant.

Oct. 2019 – Sessions de formation pour les collectivités publiques et dirigeants d’entreprise. (Photo d’illustration ©kmscommunication)

—— ENGAGEMENT

 

 

Sur l’invitation du CRIJ (Centre régional d’information jeunesse), création et animation d’ateliers, pour une cinquantaine de jeunes, sur la thématique de l’engagement.

Comment promouvoir la citoyenneté, le vivre-ensemble, l’écologie auprès d’une cible aussi diverse et mouvante que la jeunesse. Un défi humain, coloré, multiple.

Nov. 2019 – Animation d’ateliers à destination des jeunes du Grand Est, sur la thématique de l’engagement. (Photo ©kmscommunication).

—— ENGAGEMENT

 

 

Sur l’invitation du CRIJ (Centre régional d’information jeunesse), création et animation d’ateliers, pour une cinquantaine de jeunes, sur la thématique de l’engagement.

Comment promouvoir la citoyenneté, le vivre-ensemble, l’écologie auprès d’une cible aussi diverse et mouvante que la jeunesse. Un défi humain, coloré, multiple.

—— REPORTAGE

 

La rédaction de contenu ne s’improvise pas. Elle demande rigueur, recherche et imprégnation du sujet. Pour cette dernière, aller sur le terrain est indispensable.

En effet, pour retranscrire l’ambiance d’un événement, il est important de le vivre. Pour décrire un lieu, de s’y rendre. Pour raconter l’histoire, le vécu, l’expérience, des personnes interviewées, de les rencontrer. Sans aller sur le terrain, il est impossible d’écrire vrai.

Déc. 2019 – Pour rédiger les articles de magazines municipaux, des contenus pour des sites internet, le travail de recherche et d’enquête sur le terrain est indispensable. (Photo d’illustration ©kmscommunication).

—— STRATEGIE

 

A nouvelle année, nouveau chapitre. Au bout de plus de 3 ans d’activités, les stratégies de développement commercial s’affinent, se précisent.

Des choix s’opèrent, entre ce qui fonctionne et ce que ne fonctionne pas, selon des objectifs à atteindre parfois aussi à modifier.

Janv. 2020 – Bilans à l’appui, étude et ajustement de la stratégie commerciale. (photo d’illustration ©kmscommunication)

—— STRATÉGIE

 

A nouvelle année, nouveau chapitre. Au bout de plus de 3 ans d’activités, les stratégies de développement commercial s’affinent, se précisent.

Des choix s’opèrent, entre ce qui fonctionne et ce que ne fonctionne pas, selon des objectifs à atteindre parfois aussi à modifier.

—— PROSPECTER

 

Il ne faut pas attendre d’avoir moins de commandes pour prospecter ! Au contraire, c’est quand l’activité est à son maximum” qu’il faut se trouver du temps pour rencontrer de potentiels futurs clients et partenaires.

Ce conseil, chuchoté par une entrepreneuse bienveillante, est appliqué à la lettre, même si c’est parfois compliqué de réserver un espace temps dans un agenda déjà bien rempli.

Fév. 2020 – (photo d’illustration).

—— PRATIQUE du “SLOW*”

 

En quelques jours l’activité économique s’est progressivement arrêtée un peu partout dans le monde. Obligeant beaucoup d’employeurs à repenser leurs modes de travail. D’adaptation en révision de son organisation, le télétravail s’est multiplié, les rendez-vous en visio ont explosé et les cadences ont été ralenties.

Le plus incroyable c’est qu’en plus, chacun y gagnait en efficacité. Il n’y a qu’à voir le temps passé en web conférence. Quand avant les coupures de parole étaient nombreuses, en visio chacun s’écoute, demande à prendre la parole. Du coup l’ordre du jour est respecté et les plans d’actions se mettent rapidement en œuvre.

*mouvement doux, ralenti

Mars 2020 – Pour continuer à travailler pendant le confinement, les appels en visio conférence sont très utiles (photo d’illustration ©kmscommunication).

—— PRATIQUE du “SLOW*”

 

En quelques jours l’activité économique s’est progressivement arrêtée un peu partout dans le monde. Obligeant beaucoup d’employeurs à repenser leurs modes de travail. D’adaptation en révision de son organisation, le télétravail s’est multiplié, les rendez-vous en visio ont explosé et les cadences ont été ralenties.

Le plus incroyable c’est qu’en plus, chacun y gagnait en efficacité. Il n’y a qu’à voir le temps passé en web conférence. Quand avant les coupures de parole étaient nombreuses, en visio chacun s’écoute, demande à prendre la parole. Du coup l’ordre du jour est respecté et les plans d’actions se mettent rapidement en œuvre.

*mouvement doux, ralenti

—— RECIT DE VIES

 

Il fait partie des dossiers à traiter quand on aura le temps. Cette fameuse pochette rouge enfouie sous la pile “à faire”, catégorie “important” mais “non urgent”. Avec le confinement dû à la crise sanitaire le temps était venu de ressortir ce dossier. 

Pendant plusieurs jours, on relit l’ensemble des notes collectées ces 5 dernières années. Cinq années de tranches de vie, d’un patrimoine vivant à partager et transmettre. Puis on répartit le contenu sous différentes thématiques.

Et enfin s’ouvre le premier chapitre d’un recueil en devenir. Les premiers mots s’écrivent, en attendant le point final.

Avril 2020 – Ecriture d’un recueil sur la mémoire locale. (photo d’illustration)

—— REPRISE !

 

Que l’on soit dirigeant de TPE, de PME, artisans, commerçants, etc, cette reprise on l’attend avec impatience. Depuis le 11 mai, jour du “déconfinement”, l’activité a redemarré, lentement. Il suffit de regarder sa messagerie pour constater le changement. Reste à attendre que cette reprise adopte une cadence plus “normale”.

Mai 2020 – (photo illustration ©Mateusz Dach via Pexels)

—— REPRISE !

 

Que l’on soit dirigeant de TPE, de PME, artisans, commerçants, etc, cette reprise on l’attend avec impatience. Depuis le 11 mai, jour du “déconfinement”, l’activité a redemarré, lentement. Il suffit de regarder sa messagerie pour constater le changement. Reste à attendre que cette reprise adopte une cadence plus “normale”.