PRATICO-PRATIQUE

Du reportage à la rédaction de l’article (Partie 1/2)

reportage kms communication
Karine Masson
Novembre 2020

Il y a plusieurs méthodes pour écrire un article. Vous pouvez vous documenter sur le web, dans des ouvrages qui traitent du sujet dont il est question, ou encore aller sur le terrain. Cette troisième solution est de loin notre préférée chez KMS communication. Parce qu’elle offre l’avantage d’être 100% “fraiche”, “nouvelle”.

Elle permet également de récolter de nouvelles idées de sujets pour d’autres articles. Sans compter que, le terrain, il n’y a que cela de vrai pour “ressentir” son sujet. Comment écrire le compte-rendu d’un spectacle, exprimer aux personnes qui n’ont pas encore eu la chance de pouvoir y assister, les émotions que l’on ressent si on ne l’a pas vu, vécu ? Et par là même leur donner l’envie d’y aller…

reportage kms communication
Reportage sur un site industriel (photo d’illustration ©kmscommunication)

Le terrain, cueillette du réel

L’objectif du reportage est de récolter un maximum d’informations précises, plus détaillées et complètes sur un sujet. Sur place, il est plus facile de comprendre les enjeux, les circonstances et le fonctionnement. C’est cette même technique du reportage qui est appliquée dans les accompagnements en communication que l’on propose.

Pour mieux et plus rapidement s’imprégner de l’univers de nos clients, des phases d’immersion sont incluses. Ce fut le cas pour Watt automation, une société spécialisée dans l’installation électrique et l’automatisation des process industriels. Autant dire que le sujet méritait d’être creusé en profondeur pour en apprécier toutes les subtilités.

Carnet et stylo en poche, le travail d’enquête commence. Les gérants de l’entreprise ainsi que les salariés sont interviewés, pour une appréciation encore plus fine de la perception de la société.

Prendre des notes plutôt qu’enregistrer des propos

Sans secret, les outils de prédilection de l’exercice de prise de notes sont le carnet format “de poche” (A6), le stylo et l’appareil photo. Car là aussi, on profite toujours de cette phase pour alimenter la banque d’image du client. Des photos de style “reportage” sont toujours utiles pour illustrer les futurs articles. Si vous êtes intéressés par le sujet ou vous souhaitez bénéficier d’un reportage, contactez-nous.

Tuto pas inutile : “technique de la prise de note”

Outils :

  • calepin à spirale / carnet, qu’importe, pourvu qu’il soit suffisamment petit pour rentrer dans votre poche (le top : format A6 – le quart d’une feuille A4)
  • un ou deux stylos à bille, en ayant pris soin de vérifier leur état de fonctionnement avant de partir sur le terrain

Vous souhaitez utiliser un magnétophone ? Pourquoi pas, mais ce n’est pas ce que l’on recommanderait. Parce qu’il peut être gênant pour la personne interviewée et une perte de temps quand il s’agit de tout réécouter et retranscrire.

Ensuite, notez, sur le recto en laissant une marge pour ajouter des éléments aux questions restées sans réponses :

  • la date et l’heure,
  • prendre des notes brèves, avec des mots clés, des repères,
  • poser des questions en suivant sa grille “Qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi” -voir l‘article sur le sujet-, pour ne rien oublier,
  • écrire les réponses dans un style direct, ce sera plus vivant et facile au moment de la retranscription,
  • et noter toujours votre première impression.

A suivre : la rédaction de l’article