C’EST D’ACTU

Les tendances 2018
de la communication

conseil en communication et rédaction vosges

Karine Masson

15 janvier 2018

A nouvelle année, nouvelles tendances. Dans tous les corps de métier, dans tous les domaines d’activités, de nouvelles idées émergent en début de chaque année. Des modes qu’il convient en général de suivre pour « être dans le coup ». L’ultra violet, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, sans oublier les influenceurs, 2018 annonce son lot de nouveautés ou confirme certaines tendances amorcées les années précédentes.

Et en termes, plus général, de communication vers quoi nous dirigeons-nous ? Au travers des différentes tendances décrites sur le web, trois d’entre elles ont retenu mon attention. Trois tendances liées les unes aux autres dans un même objectif : donner du sens à notre action.

1. Confirmation du parler vrai

Quand une entreprise communique sur ses activités, sur son savoir-faire, elle diffuse des messages à un public déterminé dans un objectif bien précis. Et le meilleur moyen d’atteindre cet objectif et que le public visé comprenne le message, est de dire les choses en vrai. Une notion déjà évoquée et qui se confirme (enfin) en 2018.

En osant à plus de transparence les émetteurs de ces messages sont assurés de recueillir l’adhésion de leur public. Comment ? En reconnaissant leurs erreurs, en parlant des sujets qui fâchent, en partageant des secrets de fabrication… En 2018, la tendance en communication est de dire les choses, en toute transparence.

2. Renforcer les liens et créer des rencontres

Les deux autres grandes tendances qui personnellement me réjouissent, c’est le retour à l’ADN de la communication : « communiquer c’est établir une relation avec l’autre », « créer des liens ». La technologie, les réseaux sociaux ne se suppléent plus à l’humain, ils contribuent à (re)nouer des liens, à faciliter, à créer la rencontre. Avec cet objectif final : faire naître l’émotion.

interview presse radio télévision presse journaliste journalisme

3. Travailler son contenu

Pour toucher sa cible, créer l’émotion, c’est scientifique, il « faut parler à la zone de notre système limbique, responsable des émotions et du ressenti en communiquant sur le «pourquoi»« , explique Simon Sinek dans une de ses conférences TED. En racontant le quotidien des aviateurs par exemple on comprend mieux leur métier qu’en lisant une fiche de poste.

Cette manière différente, décalée, d’aborder des sujets complexes permet de rendre l’information plus accessible. BPCE a eu l’excellente idée de préférer écrire une nouvelle pour son rapport d’activité.

La mise en récit autrement écrit « le storytelling » est une tendance qui se confirme en 2018. Les entreprises et collectivités publiques ne vont plus seulement parler de leurs actions ou de leurs produits, mais elles vont expliquer pourquoi elles ont choisi de réaliser cette action et de produire cet objet.
Car derrière chaque action de communication, il y a un geste civique, une action à provoquer, un « sourire à décrocher », il faut donc savoir d’abord parler aux cœurs avant de parler aux esprits.

Site inspirant : we are com.