BILLET

Un automne inspiré

interview presse radio télévision presse journaliste journalisme

Karine Masson

Octobre 2018

L’été on a du temps, pour soi, pour les autres, pour rayer de la liste les choses qu’on a jamais le temps de faire et du temps pour rien. Et pourquoi on s’arrêterait une fois l’automne venu ?
Car ralentir le rythme booste la créativité au quotidien et permet d’aborder ce dernier avec plus de positivité. Je vous propose trois actions simples pour un automne inspirant.

Assouvir sa curiosité (sans a priori)

Non ce n’est pas un vilain défaut. Etre curieux cela a du bon et même du très bon. La curiosité ouvre l’esprit, permet de s’enrichir de nouveautés.
Comment faire ? En s’accordant une demi-heure par jour pour lire la presse, noter les éléments, les références qui vous intéressent et rechercher, aller plus loin.

Collectionneuse par nature, je compile des dossiers par thématique, note dans mon « agenda-bullet » des idées inspirantes. Je conçois des tableaux d’inspiration -un peu comme ceux que de Pinterest- mais non virtuels (même si j’utilise aussi Pinterest).
Certaines notes seront utiles immédiatement, d’autres prendront leur temps pour mûrir, voire pour ressortir enrichies de nouveaux éléments.

Développer sa créativité (sans a priori bis)

Je suis convaincue que TOUT est inspiration, quelque soit le domaine d’activité dans lequel vous exercez. Blog de modeuses, récits d’humoriste, expositions, balades en forêt, discussions avec vos amis… le monde qui nous entoure est plein de ressources diverses et variées.

Faites comme ces graphistes qui en se levant le matin choisissent une couleur et cherchent à la retrouver tout au long de la journée dans leur environnement. Et vous verrez le monde autrement.

Un autre petit truc que j’ai particulièrement aimé tester : en vous brossant les dents pensez au dossier qui vous préoccupe et notez les trois premiers mots qui vous viennent à l’esprit. Sans oublier de réfléchir à la raison pour laquelle ils sont apparus…
Le lien avec votre préoccupation du moment n’est pas forcément évident, mais cela entraine l’esprit à penser autrement.

communication réseau masson kms

Assouvir sa curiosité – Exposition « De la Race des Anges » de Clair Arthur juin-août 2018 à Docelles.

Adopter le « slow mouvement »

Dernier petit truc qui décuple les effets des deux précédents : le « slow mouvement ». Apparu dans les années 80, cette tendance invite à ralentir son rythme quotidien pour ne plus être victime du stress de notre vie à 100 à l’heure. Un concept d’autant plus actuel aujourd’hui à l’ère de l’hyperconnection. 

Prenez le temps de vivre, éloignez-vous un temps des réseaux sociaux et jouissez d’une liberté retrouvée en vous adonnant à une activité sportive, artistique, en vous baladant ou en rêvassant en savourant un thé bien chaud.
Plaisir et efficacité garantis !